Art & Théorie

Profil et démarche

Z é o     Z i g z a g s

P_wZlY8n56tfAl_SuD5dVQflimI@100x100

Profil

 

Zèbre féministe vivant surtout la nuit, versée dans la théorie interdisciplinaire et la création pluridisciplinaire

Théoricienne interdisciplinaire : études interdisciplinaires portant sur l’analyse de la société et de la culture : théorie des idéologies, théories du cinéma, psychanalyse, sémiologie, études de genre et néo mes trucs à moi; muséologie art actuel [15 ans]; artiste inter et pluridisciplinaire : écriture [poésie, roman avec contraintes oulipiennes insérées, chansons rebelles, dadas, folles], musique électroacoustique et acousmatique, tableaux et images numériques. Prof de philo dans une vie antérieure[spécialisée en théorie des idéologies].

Engagée dans la résistance et les changements sociaux, principalement au niveau de la reconnaissance de l’égalité des sexes, l’abolition des genres [constructions sociales] et stéréotypes ainsi que, en quelque sorte, son corolaire, celle de l’orientation sexuelle. Conférences en art actuel/muséologie. Publications en histoire de l’art actuel pour le MACM et ailleurs, conférencière indépendante en art actuel et en muséologie. Participation à l’ACFAS à titre de muséologue.

Blogues

ArTTh [art et théorie] d’où
est accessible
la galerie Artobazz et les salles d’images
numériques, d’images-poésie et autres images

Artobazz

 

Démarche créatrice

 

Concernant la création en arts visuels, je privilégie une différenciation des avenues empruntées entre tableaux et images. Outre celle-ci, le partage entre les sections images est souvent une zone molle. N’importe quoi peut servir de point de départ tant que la lumière y est : images, photos, dessins, formes réalisées en cours de travail…

Matière, matériaux, supports : la lumière, l’âme, c’est-à-dire cette part d’unique en nous, le tout transformé en unité lumière transmissible via pour le moment, un ordinateur. Toute source d’origine lumineuse ou transféré sur un support-lumière qui m’inspire sur le moment est utilisable. Comme en musique acousmatique, je nomme « évènement » ce qui contraste par rapport au fond, quel qu’il soit.

Les tableaux numériques représentent quelquefois du travail à longue haleine, inscrit dans l’histoire de l’art plus officielle, cap sur l’art actuel.

Un tableau peut représenter 200, 300 heures de travail frôlant régulièrement une sorte de souffrance et d’extase, de transe. Parfois le processus de création d’un tableau peut s’étaler sur plusieurs années. L’objectif visé est de les exposer en galerie « physique », sur écrans géants.

Les images numériques traçaient, au début, les sentiers de la recherche utilisable pour les tableaux. Souvent plus spontanées, j’y accueille, j’y invite, provoque, les accidents, l’expérimentation, je me laisse dé-ranger par une palette de couleurs, des nuances, des formes, des effets, des évènements visuels qui m’étonnent, me forcent à sortir de moi. En revanche, plus la création d’images m’obsède, plus je finis par passer beaucoup plus de temps sur chacune.

[Gallerie Artobazz et quelques œuvres aussi à la Gallery T]

Les images poétiques appellent, aspirent, inspirent, tirent [sur] l’imaginaire poétique de qui les regarde. Peut-être. S’il y a quelque chose à partager. C’est notamment la Série noire [à paraitre sur Artobazz], mais aussi les autoportraits à la base, tordus, distordus.

Les images-poésie sont des images ouvertes, qui discutent avec une strophe, un fragment d’histoire non racontée, une rencontre sémantique de mots au sens jamais clos. Les images doivent être grandes afin de voir le texte, minuscule, écrit de manière à avoir un grand pas à faire pour lire. Avancer dans l’image. Pénétrer les mots, ouvrir la porte qui ne mène nulle part ailleurs qu’en soi, même.

La poésie aura beau éclabousser, elle exige toujours cette autre manière de percevoir, cette vison du monde particulière, aller en soi, l’y trouver, à la limite, chercher.

[Artobazz et quelques images-poésie à la Gallery T, avec une superbe mise en scène]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *